Contexte dans lequel s’inscrit l’outil

Dans le cadre de l’initiative stratégique «Entrepreneuriat» de l’Université des sciences appliquées du Nord-Ouest de la Suisse FHNW, la Haute école de psychologie appliquée a développé l’Entrepreneur-Check (EC) afin de mettre à la disposition des entrepreneurs un outil à la fois fondé scientifiquement et tourné vers la pratique destiné à les accompagner dans la création de leur entreprise.

Cet outil en ligne livre aux entrepreneurs des feed-back selon deux axes: le premier module propose un test de personnalité (EC-P), tandis que le second module s’attache aux aspects liés à la santé (EC-G).

Vous pourrez ensuite consulter une brève synthèse de quelques-unes des principales conclusions scientifiques de notre groupe de travail.

Module Personnalité

Le module «Personnalité» (EC-P) opérationalise 12 caractéristiques clés pour la réussite tirées de plusieurs méta-analyses. C’est la première fois que ces traits de personnalité sont utilisés conjointement pour pronostiquer les chances de succès d’une entreprise, au moment de sa création et ultérieurement. La validité indépendante et incrémentielle des caractéristiques a été vérifiée au moyen de critères différenciés applicables aux différentes phases de la création. Une étude empirique avec N = 244 entrepreneurs a montré que les 12 caractéristiques sont complémentaires (régression multiple, régression multiple corrigée = .47) et possèdent une validité différentielle pour les critères de succès. Certains traits de personnalité, par exemple la motivation à la performance et l’efficacité personnelle, se sont révélés valides pour tous les critères et dans toutes les phases. Bien que les modules soient axés sur les entrepreneurs, ils peuvent aussi être utilisés pour les travailleurs indépendants, qui ne sont pas des entrepreneurs au sens strict, ainsi que pour les intrapreneurs.

Module Santé

Le module «Santé et performance» (EC-G) est consacré au rôle particulier de l’organisation personnelle chez les entrepreneurs. Lorsque le quotidien professionnel est stressant et engage la responsabilité personnelle, il est en effet important de garder à l’esprit le risque de propre mise en danger intéressée (p. ex. travailler pendant les congés, le week-end ou quand on est malade) et de prendre soin de soi-même afin de préserver sa santé et sa performance sur la durée. D’autres études avaient déjà révélé que les indépendants travaillent beaucoup plus, mais font état d’une meilleure santé. Dans une étude suisse portant sur 244 travailleurs indépendants, nous avons pu démontrer que les horaires de travail étendus et d’autres aspects de la mise en danger de soi-même ont également des répercussions négatives sur les indépendants: par exemple, les horaires de travail étendus étaient associés à une absence de déconnexion le soir (r = .49) et une activité intense à un épuisement (r = .52) (N = 244).

×